Le Président de la Croix-Rouge du Burundi salue les actions humanitaires des volontaires

La Croix-Rouge du Burundi est satisfaite du pas déjà franchi dans le domaine humanitaire durant la période du 2018-2019. Lors de sa présentation de son rapport morale dans la neuvième Assemblée Générale le Président de la Croix-Rouge du Burundi, a indiqué que la Société Nationale n’a ménagé aucun effort pour mener à bien ses opérations malgré les nombreuses urgences humanitaires qu’elle a eu à gérer. Pour Pamphile Kantabaze, les succès déjà enregistrés émanent de la dévotion des volontaires.

Le rapport fait mention de la contribution de la Croix-Rouge du Burundi dans la lutte contre de nombreux défis sanitaires. A titre d’exemple, la Société Nationale a toujours accompagné le Ministère de la Santé et de la lutte contre le Sida dans la lutte contre le paludisme et le choléra qui ont persisté dans la communauté. En collaboration avec ses autres partenaires, la Croix-Rouge a fourni une réponse concertée, coordonnée, efficace et appropriée. Cette même contribution s’est manifesté dans la lutte la lutte contre le VIH, la Tuberculose et la malnutrition.

Le professionnalisme et le développement organisationnel de la Croix-Rouge du Burundi sont appréciés par d’autres organisations humanitaires. En effet des programmes à caractère spéciaux ont vu le jour. Il s’agit du programme réponse communautaire au VIH et Tuberculose, le programme TUBEHONEZA et le Programmes d’appui au Développement Rural Durable pour la Nutrition. A l’instar des autres programmes de la Croix-Rouge, ils ont pour mission d’accompagner les communautés à améliorer les conditions de vies et à alléger les souffrances des plus vulnérables. Les violences sexuelles et basées sur le genre ont aussi été au centre des préoccupations de la Société Nationale. Bien plus, la prévention et la réponse aux catastrophes naturelles ont été au menu de la Croix-Rouge du Burundi. Ainsi la Société Nationale à exercer son travail de secours et d’assistance aux populations affectées.

Pour le Président de la Croix-Rouge du Burundi, le travail abattu n’a été rendu possible que grâce aux actions louables du vaste réseau des volontaires et à une diplomatie humanitaire qui plaide pour plus de cohésion sociale. A cela s’ajoute les bonnes relations que la Croix-Rouge du Burundi entretient avec les pouvoirs publics et ses partenaires.

Vous pouvez partager l'article sur

You May Also Like