La poésie, miroir des activités des clubs DIH dans la lutte contre la COVID19

Le Mouvement International de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge célèbre chaque 8 Mai la journée mondiale lui dédiée. La Croix-Rouge du Burundi s’est jointe aux autres Sociétés Nationales pour célébrer en grandes pompes les activités que mènent les volontaires au quotidien d’autant plus que le thème retenu pour cette année était « Continuons à acclamer les volontaires » au moment où ces derniers sont entrain de combattre sur plusieurs fronts.

Dans la continuité de cette célébration, le Département jeunesse de la Croix-Rouge a été l’instigateur d’une compétition artistique axé sur la poésie auquel les volontaires des clubs DIH de 8 écoles secondaires de Gitega se sont inscrits en compétition. Le thème retenu par le mouvement cette année couplé au travail qui est fait au jour le jour par les volontaires dans la lutte contre la COVID-19, tels étaient les sources qui guidaient les concourants dans leur composition.

La grande finale de ce concours a eu lieu ce samedi 16 mai 2020 et à cette occasion, Libère….., Président de la Branche de la Croix-Rouge de Gitega a indiqué que le thème retenu par le Mouvement cette année s’inscrit spécialement dans le cadre de la lutte contre le coronavirus, que la CRB a préféré focaliser son attention autour des activités des club DIH afin  d’encourager les volontaires dans les activités de prévention et de lutte contre la Covid19 et par ce biais continuer à soutenir les volontaires de la Croix-Rouge dans le travail quotidien.

Sur les 8 écoles en compétition, cinq ont été primées, le premier prix d’un montant de quatre cent mille francs burundais ayant été remporté par le club DIH de l’Ecole Sociale de Gitega encadré par Jovite Niyonzima.

« C’est une grande fierté pour notre club, cela signifie que les efforts que nous mettons dans notre club ont payé. Nous nous rencontrons tous les mardis de 15h30 à17h30 pour parler Mouvement et par là aussi nous nous organisons pour les assistances des plus démunis » exprime Jovite Niyonzima.

Vous pouvez partager l'article sur

You May Also Like