Vers la création des centres de professionnalisation des volontaires

Le perfectionnement et la professionnalisation des volontaires de la Croix-Rouge du Burundi est un préalable pour que les Branches puissent atteindre leur autonomisation effective. Cela est ressorti  de la réunion conjointe Gouvernance-Exécutif de ce 28 juin2018, tenue au centre des formations de la Croix-Rouge à Ngagara.

Pour ce faire, il faudra mettre sur pied des centres de professionnalisation et de perfectionnement des volontaires. Cependant il appartient à chaque Branche d’établir un référentiel des métiers utiles à sa communauté et identifier les bénéficiaires prioritaires tout en tenant compte des besoins au niveau local.

Ebauchés lors du précédent plan stratégique 2014-2017, l’apprentissage des métiers utiles et l’acquisition des compétences y relatives constituent un des piliers du développement organisationnel efficace pour les prochaines quatre années à compter à partir de 2018.

Le projet de création des centres de professionnalisation et de perfectionnement vendu par la Direction de la Croix-Rouge du Burundi auprès des Branches comme stratégie de mobilisation des ressources est une opportunité leur offerte pour relever certains défis tels que l’encadrement et la professionnalisation des volontaires, la fidélisation et la rétention de ces derniers au sein de leurs Unités Collinaires, le suivi et la gestion efficace des initiatives génératrices de revenus.

Balthazar Bacinoni, Responsable du Dévelopement Organisationnel et et de la Diplomatie Humanitaire , garanti que la création de tels centres aidera dans la visibilité de la Société Nationale et permettra de nouer  des partenariats stratégiques en faveur des communautés.

Vous pouvez partager l'article sur

You May Also Like