La Mairie de Bujumbura dresse un bilan satisfaisant des personnes formées en Premiers Secours

La Branche de la Mairie de Bujumbura a formé 436 personnes en Premier Secours depuis le début de l’année 2018. Madame Christine Ntahe, présidente de la Croix-Rouge en mairie de Bujumbura a présenté ce bilan lors de la Journée dédiée aux Premiers Secours. C’était le 8 septembre 2018.  Les personnes formées sont reparties en 4 groupes que sont le staff de la Branche, les motocyclistes, les cyclistes et les conducteurs des taxis.

« Les efforts ont été concentrés sur les personnes œuvrant dans le  transport des personnes sur la voie routière. Nous espérons que les connaissances acquises vont contribuer à la réduction des retards observé souvent en ce qui est de l’administration des premiers gestes qui sauve aux victimes d’accidents de roulage, » a-t-elle mentionné Christine Ntahe.

Anicet Mugisha, président du parking Taxi de Kamenge, un des bénéficiaires desdites formations, n’a pas caché sa satisfaction. Il reconnait que les conducteurs des véhicules font souvent face aux accidents de la route pour plusieurs raisons comme l’ivresse, l’immaturité et le manque d’expérience des conducteurs. Il a par la suite remercié la Croix-Rouge du Burundi.

De sa part,  Monsieur Désiré Rukemanganzi, chargé des opérations de secours au sein de la police de protection civile en mairie de Bujumbura, rappelle que les premiers secours ne sont pas l’affaire du mouvement internationale de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge uniquement comme beaucoup le pense, mais aussi ils sont du ressort des pouvoir publiques. Il salue la franche collaboration qui existe entre la Police et la Société Nationale.

Signalons que, La Journée Mondiale des Premiers Secours a été célébrée dans toutes les Provinces du Pays sous le thème: » Réponse initiale en cas d’accident de la route »

Vous pouvez partager l'article sur

You May Also Like