Zone urbaine de Buterere sous les inondations

54 ménages vont bénéficier d’abris provisoires pour  diminuer le choc causé par les pluies diluviennes de la nuit du 16 mars 2017. Alors que dès les premières heures de la catastrophe les volontaires de la Croix-Rouge s’étaient illustrés dans la pulvérisation des lieux inondés, l’heure est aujourd’hui à l’installation des tentes pour usage temporaire.

En effet, des volontaires formés sont prêts à accomplir ce travail au lendemain de l’appel lancé par le premier Vice-président de la République accompagné du Ministre en charge de la solidarité. Ils étaient porteurs d’assistance alimentaire à 69 ménages nécessiteux, dont 15 locataires de maisons emportées par la pluie dévastatrice. Les 15 ménages en question ne sont pas concernées par les abris temporaires de la Croix-Rouge car ils n’ont pas où installer les tentes.

« Les tentes seront montées chez les victimes d’inondations en attendant que le sol se stabilise et que la réhabilitation commence », un spécialiste des constructions en urgence à la Croix-Rouge du Burundi. Jean-Baptiste NIYUNGEKO indique cependant que d’autres maisons continuent à s’effondrer car les murs sont imbibés d’eau de pluies.

La zone urbaine de Buterere connait un faible niveau de canalisation et très peu de maisons y érigées sont en dur.

 

 

Vous pouvez partager l'article sur

You May Also Like