La Croix-Rouge du Burundi assoit son Identité

La Croix-Rouge du Burundi et le CICR ont conjointement initié une série de rencontres avec tous les détenteurs d’intérêts publics. Ce  jeudi 25 avril 2019, ce fut le tour de la police qui avait conviés ses officiers supérieurs à ces assises.

Une occasion en or pour Anselme Katiyunguruza, Secrétaire Général de la Croix-Rouge du Burundi,  de parler de la mission et du mandat de la Société Nationale.

 « Il arrive  que certaines gens  nous vêtissent d’une autre casquette : Ce qui est sûr est que dans des opérations de secours, la Croix- Rouge ne se soucie pas de qui est qui, ce qui l’intéresse c’est la personne blessée », a-t-il signifié afin de lever toute équivoque quant aux différentes préoccupations des participants.

Lors de ces échanges, le Secrétaire Général de la Croix-Rouge du Burundi, a eu également l’occasion de plaider pour  la protection de l’emblème Croix-Rouge qui  est à maintes reprises imité et usurpé.

L’article 326 du code pénal préconise certaines mesures  à prendre à l’égard de ces infractions, d’où il y a lieu de mettre à contribution ces forces de l’ordre dans la régulation de l’usage de l’emblème comme cela a été suggéré par ces derniers.

Vous pouvez partager l'article sur

You May Also Like