Dix ans après, les défis se sont transformés en forces…

Madame Bodil œuvre au sein du Département International de la Croix-Rouge Norvégienne. En 2005, début de l’ère de la renaissance  de la Croix-Rouge du Burundi(CRB), elle était déléguée de la Croix-Rouge Norvégienne pour les pays de l’Afrique de l’Est. Madame Bodil est la première à poser les premiers jalons du partenariat entre la Croix-Rouge du Burundi et sa Société Nationale. Un partenariat qui s’est noué dans un contexte où la CRB faisait face à de nombreux défis tant humanitaires que ceux relatifs au Développement Organisationnel.  Plus de dix ans après, elle est revenue voir à quoi ressemble la Croix-Rouge du Burundi.

Madame Bodil garde dans sa mémoire qu’en 2005, elle a vu une Société Nationale sans fondation mais qui avait une vision claire de ce qu’elle pourrait être dans l’avenir. Aujourd’hui, elle trouve une Société Nationale ancrée dans toutes les structures les plus décentralisées du pays. « Dix ans après, je trouve que les challenges ont servi de bonne leçon. La Croix-Rouge est devenue une Société Nationale avec une fondation solide et elle est bien perçue par la population burundaise, » témoigne Madame Bodil. Et de conclure: « Quand les Unités Collinaires se mettent ensemble pour apporter une assistance communautaire, comme je l’ai vu dans la Branche de Cibitoke, c’est une évidence que la Croix-Rouge du Burundi est décentralisée et démocratisée avec un avenir radieux. »

Chevronnée du Mouvement International de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge, Madame Bodil faisait partie de la délégation de la Croix-Rouge Norvégienne conduite par le Président de cette Société Nationale de l’hémisphère nord.

Vous pouvez partager l'article sur

You May Also Like