Recyclage des animateurs de cinéma mobile des Branches formant la ceinture choléra

L’une des grandes préoccupations de la Croix-Rouge du Burundi est la prévention des maladies liées au manque d’hygiène et la protection de l’environnement. Les provinces les plus touchées sont celles situées sur le littoral du lac Tanganyika dit ceinture choléra. L’un des canaux de communication le plus efficient dans la sensibilisation des populations de cette zone est le cinéma mobile. Dans le but de bien mener les séances de cinéma mobile, 45 volontaires et 9 Secrétaires Provinciaux ont participé, du 9 au 12 octobre 2018, à une formation de recyclage. Leurs connaissances ont été renforcées entre autres, sur la santé communautaire, le paludisme, l’hygiène et assainissement, l’approche communicationnel, suivi des rumeurs, approche Ménage Modèle et la réduction des risques de catastrophes.

Les participants à cette formation se réjouissent de la mise à jour des connaissances acquises.  » Comme nous débutons la saison de pluies, au cours de laquelle nous observons différentes catastrophes au sein de nos communautés, les connaissances acquises nous permettront de bien recadrer nos messages de prévention des catastrophes et maladies liées au manque d’hygiène comme le cholera lors des séances de cinéma mobile, » a affirmé un volontaire de la Branche de Cibitoke.

Les participants à cette session de formation provenaient des Branches de Cibitoke, Bubanza, Bujumbura, Rumonge, Bururi et Makamba, Branches qui forment la ceinture cholera. D’autres sont des Branches de Kirundo où on assiste à un déficit hydrique récurrent ainsi que Mwaro et Muramvya qui enregistrent souvent un taux élevé de paludisme.

Vous pouvez partager l'article sur

You May Also Like