Le gouvernement du Burundi se réjouit des actions de la Croix-Rouge du Burundi

« Je voudrais saisir cette opportunité pour exprimer notre reconnaissance et gratitude méritées pour tout ce que la Croix-Rouge du Burundi fait au Burundi notamment dans la mobilisation des communautés pour une bonne cohésion sociale ». Le représentant du ministère de tutelle de la Croix-Rouge du Burundi, qu’est celui des Affaires Etrangères, l’a déclaré ce 25 octobre 2019 lors de l’ouverture de la deuxième session de la réunion de partenariat de la Croix-Rouge du Burundi qui rassemble les partenaires Mouvement, les représentants des ministères statutairement partenaires de la Croix-Rouge du Burundi et d’autres acteurs humanitaires partenaires. Ambassadeur Bernard Ntahiraja a réitéré le souhait de son ministère qu’est d’encourager la Croix-Rouge du Burundi de continuer à apporter son appui dans divers programmes d’assistance aux plus vulnérables.

Il invite alors tous les partenaires de la Croix-Rouge du Burundi à demeurer à ses côtés. « La Croix-Rouge du Burundi ne peut répondre seul à tous les défis humanitaires tels que le VIH/SIDA, la tuberculose, le paludisme, les violences sexuelles et basées sur le genre, les mouvements de population, le non accès à l’eau potable, sans l’appui de ses partenaires»

Pour M Pamphile Kantabaze, Président de la Croix-Rouge du Burundi, personne ne peut prétendre développer la communauté quand la cohésion est remise en cause. Il salut la bonne collaboration qui existe entre la Croix-Rouge et le gouvernement. M Kantabaze a, bien plus, remercié tous les participants présents pour l’intérêt qu’ils portent à la Société Nationale et aux vulnérables dont elle a mission d’assister. Et de préciser : « ainsi cette réunion est une bonne occasion pour la Société Nationale de partager avec ses partenaires ses grands domaines d’intervention prioritaires afin de permettre une meilleure projection dans l’avenir.»

Il sied de rappeler que le thème retenu pour cette année est : « Pour plus de cohésion sociale dans nos communautés. »

Vous pouvez partager l'article sur

You May Also Like