La Croix-Rouge du Burundi se positionne dans la digitalisation en Afrique

La Croix-Rouge du Burundi intègre de manière effective et efficiente la digitalisation dans ses actions humanitaires. Lors de la réunion de partenariat qui se tient à Bujumbura depuis ce 24 octobre 2019, la Croix-Rouge du Burundi révèle qu’elle dispose du personnel qualifié en la matière. Elle joue actuellement le rôle de Co-lead du groupe de Gestion d’information (IM) pour les pays francophones Africains. La Société Nationale a, aujourd’hui, plus de 500 volontaires formés sur la collecte des données à partir d’un téléphone portable. 24 membres du personnel sont formés sur la gestion de l’information dont 2 font partis du réseau de gestion d’information appelé « Surge Information Management Support (SIMS). Grace à cette expertise, la FICR fait souvent recours à ces surges pour appuyer d’autres Sociétés Nationale sœurs en cas des opérations. Bien plus 28 personnes, volontaires et staff, participent au cours pilote de la FICR sur Microsoft Excel.

La Croix-Rouge du Burundi est la première Société Nationale Africaine à avoir l’outil de communication et de collaboration : « Microsoft Office 365 ». Elle dispose aussi d’une plateforme de base des données pour tous les volontaires, l’application de collecte des données «  Kobo Collect, ODK, etc. », le Microsoft Dynamics Nav (dernière version) et RedRose. A cela s’ajoute la hotline « 109 », une ligne verte d’urgence et de redevabilité qui sauve des vies en temps réel.

Comme l’a révélé Bertrand Rukundo, chargé du Département ICT et membre du SIMS, un volontaire de la Croix-Rouge du Burundi situé dans un coin le plus éloigné peut effectuer une série d’activités à partir de son téléphone portable. A titre exemplatif, il peut utiliser son téléphone pour apprendre les premiers secours, lancer une alerte précoce, appeler le 109, distribuer de l’aide monétaire à travers RedRose. Il peut également soumettre ses plaintes et feedbacks au siège.

Cette intégration des technologies de l’information et de la communication rentre dans la ligne droite de la mise en œuvre du Plan Stratégique 2018-2021 qui intègre la digitalisation comme un de ses piliers. Même si le pas déjà franchi semble être satisfaisant, le chantier reste vaste. C’est notamment la multilication des formations des volontaires sur la gestion de l’information ainsi que la généralisation de la digitalisation à tous les niveaux de la SN, de l’Unité Collinaire au Siège en passant par les Communes et les provinces.

Les partenaires présents dans la réunion de coordination apprécient le résultat atteint par la Croix-Rouge du Burundi et sont prêts à appuyer ce secteur et faciliter les échanges d’expérience pour que la digitalisation soit une véritable réalité au sein de la Croix-Rouge du Burundi.

Vous pouvez partager l'article sur

You May Also Like