Bujumbura: Bonne collaboration entre l’administration locale et la Croix-Rouge

La Croix-Rouge du Burundi a organisé ce mardi 30 juillet 2019 à Isare une séance d’échange sur le mandat, la mission et la portée des interventions de la Société Nationale. Il était également question d’apporter des éclaircissements sur la protection de l’emblème Croix-Rouge. Cette réunion a vu la participation du gouverneur, les administrateurs communaux et  les chefs des différents services publics de la province de Bujumbura.

Pour le gouverneur de la province de Bujumbura, de telles séances d’échange permettent de dissiper les rumeurs de quelque nature que ce soit. « Ce genre de séances nous permet également de renforcer la solidarité entre l’administration à la base et la Croix-Rouge du Burundi », a ajouté Nadine Gacuti.

Le chargé du Développement Organisationnel et Diplomatie Humanitaire à la Croix-Rouge du Burundi a, quant à lui, précisé que les séances, dites café d’amitié, visent à asseoir davantage la culture de la transparence   » En tant qu’auxiliaire des pouvoir publics, la Croix-Rouge du Burundi se veut redevable envers l’administration à la base. Cette redevabilité est également envers toutes les parties prenantes dans toutes ses interventions dans la communauté qui est notre cher partenaire, » a précisé Balthazar Bacinoni.

Les participants sont rentrés avec l’information selon laquelle le code pénal burundais, en son article 351, punit l’abus de l’emblème. La contribution de tout un chacun est requise pour qu’il y ait une loi déterminant dans quels cas et par qui l’emblème est utilisé en période de paix comme en période de guerre.

Vous pouvez partager l'article sur

You May Also Like