Une jeunesse plus engagée pour une Société Nationale solide

Du 25 au 26 juin 2018, la jeunesse Croix- Rouge en provenance de toutes les communes du Burundi s’est retrouvée au centre des formations de Ngagara dans un forum leur dédié. Au cours de ces assises, les jeunes participants ont eu à s’imprégner de la politique nationale de la jeunesse Croix-Rouge et sa stratégie de mise en œuvre.

Ce document est  notamment axé  sur l’identité de la jeunesse Croix-Rouge, les rôles et responsabilités des comités des sections jeunesse, la création des Clubs Diplomatie Humanitaire (DIH) dans les milieux scolaires et universitaires. Il s’agit aussi de la planification des activités ainsi que la part réservée à la communication et la mobilisation des ressources dans le cadre des activités de la jeunesse.

En plus de cela, les jeunes ont échangé sur leurs activités quotidiennes, partageant ainsi les expériences des uns et des autres.

Au sortir de cette assemblée, le Secrétaire Général de la Croix-Rouge du Burundi, qui avait rehaussé ces assises de sa présence, a exhorté les jeunes de la Croix- Rouge à toujours s’inspirer de 4 outils importants dans la vie de leur Société Nationale. Il s’agit du plan stratégique, du plan d’action de l’année en cours, des Statuts ainsi du Règlement d’ordre intérieur de la Croix-Rouge du Burundi. Les jeunes devront, bien évidemment y adjoindre la politique jeunesse et sa stratégie de mise en œuvre.

Pour ce faire, les jeunes assisteront aux différentes assemblées statutaires avec des apports significatifs à verser dans les échanges que ce soit lors des assemblées collinaires, communales ou provinciales.

« En conséquence, les jeunes ne seront plus considérés comme des observateurs mais comme des acteurs, des agents de changement ». Telle était la conclusion du Secrétaire Général de la Croix-Rouge du Burundi, Monsieur Anselme Katiyunguruza.

Vous pouvez partager l'article sur

You May Also Like