Ouverture des Foyers d’Apprentissage et de réhabilitation nutritionnelle « FARN »

Depuis mercredi 24 janvier 2018, La Croix-Rouge du Burundi procède à l’ouverture systématique des foyers d’apprentissage et de réhabilitation nutritionnelle « FARN » dans 5 provinces sur six couvertes par son programme « Appui au développement rural durable pour la Nutrition » financé par l’Union Européenne. Il s’agit des Provinces de BURURI, GITEGA, MWARO, RUMONGE et BUJUMBURA RURAL.

A Gisisye, nous sommes à Matana, province de Bururi, lors du passage de l’équipe du Programme, la session FARN battait son plein. Les mères avaient apporté leurs enfants lors de la première séance de la toute première session FARN ouverte pour le compte du Programme ADRN.

En province de Gitega, la colline de Mirama, est l’une des localités visitées par le coordinateur National du Programme ADRN, là aussi des enfants participaient à leur première session FARN.

Une des Mamans Lumière rencontrée, sourire aux lèvres, nous a confié que les sessions FARNS  permettront de sauver des vies de plusieurs enfants. Des propos qui reflètent le sentiment de satisfaction de ce membre du comité collinaire de santé et de nutrition.

Un volontaire de la Croix-Rouge du Burundi de l’unité collinaire de Bihanga affirme que les activités du Programme vont contribuer à créer un climat favorable d’entraide et de solidarité au niveau des communautés sur les collines ainsi que la prise de conscience sur la nécessité d’associer aux sessions FARNS, d’autres actions de développement   dans les zones de poche de résistance de la malnutrition.

Durant les mois de janvier 2018, Plus de 2000 enfants souffrant de la malnutrition aiguë ou modérée seront pris en charge dans les foyers d’apprentissage et de réhabilitation nutritionnelle dans un foyer tenu par une Maman Lumière ; les mamans lumières qui sont des mères qui ont des pratiques et comportements peu communs, leur permettant de trouver les meilleurs moyens de prévenir la malnutrition plus que leurs voisins alors qu’ils disposent des mêmes ressources et sont confrontés aux mêmes risques.

Les enfants qui participent dans les sessions FARN, devront passer 12 jours chez « Mamans Muco », le temps que l’enfant gagne du poids et recouvre la santé. Une occasion également pour les mères de ces enfants malades d’apprendre comment équilibrer leur alimentation ainsi que les bonnes pratiques d’hygiène. Grâce aux foyers d’apprentissage et de réhabilitation nutritionnelle (FARN), beaucoup d’enfants malnutris seront réhabilités et sortent du cercle vicieux de la malnutrition et des maladies infectieuses grâce notamment au changement de comportements des ménages, des communautés en faveur de bonnes pratiques de soins et de nutrition des enfants.

Vous pouvez partager l'article sur

You May Also Like